Chevron de charpente

Sommaire

Le chevron de charpente est une pièce de bois de grande longueur et de section carrée ou rectangulaire.

Fixé sur les pannes qui s’appuient sur chaque mur, il est destiné à supporter les liteaux sur lesquels sont posées les tuiles de couverture. Le point sur les chevrons de charpente dans notre article.

Rôle mécanique des chevrons de charpente

L’utilité principale des chevrons de charpente consiste à répartir le poids de la couverture sur la longueur des pannes faîtières, intermédiaires et sablières (les plus basses).

Les chevrons sont posés dans le sens de la pente, en respectant un espacement calculé en fonction :

  • de la charge (donc du type de couverture et de son poids) ;
  • de la section du chevron ;
  • de la longueur du débord de toiture ;
  • de l’espacement des pannes.

Pour une couverture de tuiles traditionnelles, l’entraxe entre les chevrons est habituellement de 40 et 60 cm.

Pour calculer la charge admissible d’un chevron charpente de section déterminée, il faut connaître l’espacement entre les deux supports les plus éloignés (portée libre entre appuis).

La plupart des marchands de bois mettent à disposition des tableaux indiquant la charge admissible, par essence de bois, en croisant les données section et portée libre entre appuis. Il ne reste plus qu’à comparer ce chiffre avec le poids de la couverture, sans oublier l’incidence locale du gel ou de l’enneigement.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu des charges admissibles pour un chevron en épicéa de section courante :

Portée libre en cm100150200250350400450
Section
50 x 60 mm2941357749342519
63 x 75 mm680318182114826046
60 x 100 mm138866938825117612999

À noter : les charges admissibles du tableau sont données en décanewton (daN), unité de mesure internationale sensiblement égale au kilogramme force, tombé en désuétude. (1 daN = 1,02 kgf). / (1kgf = 0,980665 daN). Ces poids sont réputés répartis sur la portée libre. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à choisir un chevron de section supérieure pour prévenir les phénomènes de fléchissement.

Les chevrons de charpente sont aujourd’hui essentiellement en bois résineux. Toutes les essences de bois présentant une résistance mécanique suffisante peuvent être utilisées pour tailler des chevrons de charpente :

  • Traditionnellement, nos anciens utilisaient le chêne pour sa grande solidité ou le châtaignier, tout aussi résistant et connu pour son aptitude à repousser les insectes xylophages et les rongeurs.
  • Aujourd’hui, l’immense majorité des charpentes est constituée de résineux de plus ou moins grande densité.
  • Ces essences ont l’avantage d’offrir des fûts longs et droits, de pousser rapidement dans des forêts gérées et de bien se prêter aux traitements chimiques.

Voici les principaux résineux de charpenterie, classés par densités croissantes :

  • Sapin du Nord : bois blanc, tendre, homogène et sans coulée de résine.
  • Pin maritime : bois légèrement coloré au cœur, présentant des nœuds marqués plus foncés. La résine peut parfois suinter et exhaler une légère odeur.
  • Pin sylvestre : l’aubier de ce pin, plus vulnérable, se distingue nettement du cœur de couleur rougeâtre. Ses petits nœuds compromettent peu la résistance, odeur de résine prononcée.
  • Douglas : C’est sûrement le meilleur résineux de nos régions pour les charpentes en bois. Il est le plus dense des résineux et le seul dont le cœur résiste aux insectes et aux champignons. Il assure aussi une bonne tenue mécanique et dans le temps (y compris en atmosphère maritime). Sa couleur est d’un rose caractéristique. Attention toutefois à exclure les chevrons comportant une épaisse couche de couleur blanche (aubier moins résistant).

Chevrons de charpente : dimensions usuelles ou tailles spéciales ?

Le pays est parsemé de scieries, artisanales ou industrielles, qui se feront un plaisir d’équarrir vos chevrons de charpente à vos dimensions, le plus souvent avec du bois de pays.

Les marchands de matériaux tiennent également en stock des chevrons, souvent issus de scieries industrielles, dans les sections les plus courantes. Les longueurs varient entre 2,50 m et 5 m, au pas de 50 cm (2,50 m – 3,00 m -3,50 m – etc.). Toutefois, elles peuvent dépasser 10 m, sur commande spéciale !

Vérifiez auprès de chaque détaillant les sections qu’il tient en stock, parmi les dimensions standards : 38 x 63 mm (quelquefois appelé demi-chevron), 40 x 60 mm, 44 x 63 mm, 50 x 50 mm , 50 x 75 mm, 60 x 80 mm, 63 x 75 mm.

Bon à savoir : il existe des chevrons de hauteur supérieure (120, 150, 175 mm ou plus), pour l’usage très particulier des "charpentes à chevrons porteurs".

Prix d'un chevron de charpente de dimensions courantes

Les prix varient avec l’essence du bois, le fournisseur et le type de traitement. De façon générale, le douglas est le plus cher des résineux et les caducs (chêne, châtaignier, etc.) sont plus chers que les résineux.

Voici les prix moyens des chevrons charpente en épicéa, traités classe II, de 3 mètres de longueur :

  • 38 x 63 mm : entre 2,80 et 3,50 € TTC la pièce.
  • 50 x 75 mm : entre 4,30 et 5 € TTC la pièce.
  • 63 x 75 mm : entre 5,30 et 6 € TTC la pièce.

Bon à savoir : le traitement classe 2 est le plus répandu pour les bois de charpente, solivage, lambris et parquets. Il correspond à un bois sec dont l'humidité peut accidentellement excéder 20 %. Il prévient les risques d’infection par les insectes xylophages, les champignons de surface et les termites dans les régions concernées.

Pour approfondir :

Ces pros peuvent vous aider